Guide Trading : Apprendre à gérer son capital pour réussir

Savoir gérer son capital, son portefeuille budgétaire, est essentiel en trading. Trader est un véritable travail de gestionnaire.

Partons du principe que vous disposez d’un capital de départ à hauteur de 100€. Vous décidez de miser à la hausse 50% de votre capital sur une crypto-monnaie. Pas de chance, le cours s’effondre et vous perdez la totalité de votre investissement.

Dans ce cas-là, il vous faudrait alors réussir une plus-value de x2 sur ce qui vous reste pour simplement remettre les compteurs à zéro et récupérer vos 50€ perdus. Soit une progression de 100%.

Ainsi, pour 50% de perte, vous devrez réaliser une plus-value de 100%, soit le double d’effort pour rééquilibrer votre budget initial.

Dans cet exemple simpliste, vous ne vous serez accordez que 2 opérations pour tenter de faire fructifier votre capital, ce qui est bien trop peu si vous espérez survivre.

Vous venez d’avoir un exemple de ce qu’il est préférable d’éviter de faire en Trading. Niveau gestion vous pouvez faire mieux que cela. Alors comment optimiser ses chances de survie et éviter le drame ?

Première réponse à cela : Segmentez vos investissements en plus petites parts.

 

Minimiser ses trades pour survivre

 

Dans la pire des situations, avec 100€ de capital, si vous vous accordez 10% de perte par trade, alors vous aurez le droit de vous planter 10 fois. En revanche, si vous vous accordez 1% de perte, alors vous aurez le droit de vous planter 100 fois.

Certes, à capital égal, vous gagnerez moins par chaque opération. Cependant vous réduirez considérablement vos risques de banqueroute. Généralement, les traders ne dépassent pas 1% de la totalité de leur capital par trade. Nous vous conseillons de suivre cette même ligne directive si vous débutez.

D’autant plus que vous pourrez effectuer beaucoup plus d’opérations. Vous gagnerez donc en expérience et survivrez plus longtemps. Simple logique.

Mais survivre plus longtemps en tradant des crypto-monnaies c’est aussi savoir se protéger en cas de chute libre du cours. C’est là que le Stop-Loss intervient.

 

STOP-LOSS : ou comment minimiser ses pertes

 

Un autre moyen de pérenniser votre activité de trading : le Stop-Loss (à condition qu’il soit bien exploité).

Trader ne signifie pas seulement acheter ou vendre un actif. Vous allez aussi devoir définir comment votre ordre d’achat ou de vente va s’opérer.

Les ordres dit Stop-Loss permettent à un trader de limiter ses pertes sur sa position en cas de baisse du cours de la crypto-monnaie. C’est une option que vous pourrez activer avant votre prise de position. Vous devrez alors régler votre Stop-Loss afin qu’il s’active automatiquement.

Cette fonction est très pratique d’un point de vu gestion. Elle vous permet aussi d’avoir l’esprit tranquille. Vous savez que si le cours s’effondre sérieusement, vous serez assuré de ne pas tout perdre.

 

Par exemple : J’achète pour 1000€ de bitcoins alors que le cours est à 10.000€, en fixant un Stop-Loss à 5%. Cela signifie que si le cours s’affaisse de plus de 5% (soit un cours à valeur de 950€), la totalité de mon investissement sera automatiquement vendu. Et j’aurai mis à l’abri 950€, soit « seulement » 50€ de perte. Alors que sans Stop-Loss, si le cours avait continué à chuter, vous auriez perdu beaucoup plus.

 

Un principe simple, mais où la difficulté réside tout de même. Car il faudra savoir définir avec précision ce seuil à ne pas dépasser, et le faire concorder avec ses objectifs de gains.

Mais retenez que votre perte potentielle se doit d’être limitée et bien inférieur au gain potentiel espéré.

 

Crypto-monnaies : Tenir compte de la volatilité de l’actif

 

Les cours des crypto-monnaies étant très volatiles, il est préférable de viser large sur votre Stop-Loss. A titre d’exemple, il n’est pas rare de voir le cours d’une crypto monter de plus de 5% sur une journée, et de rechuter le lendemain à 7%.

Ainsi, fixer un Stop-Loss à seulement 1% n’est pas très judicieux, car ce seuil peut être atteint très rapidement. Cela ne vous laisse que peu de marge de manœuvre et vous empêche de profiter d’une plus-value potentielle. Notamment dans le cas où le cours s’affaisse légèrement mais suffisamment pour activer le Stop-Loss, alors que 2h après, il prenne 8% de valeur.

Mais il n’existe pas de règle commune pour placer un ordre Stop-Loss. Tout va dépendre de votre style d’investissement.

Dernière précision : Privilégiez donc les exchanges sur lesquels les fixations de limites comme le Stop-Loss sont disponibles. Le choix de la plateforme est lui aussi important pour faciliter sa gestion et ses opérations financières.

 

L’inconvénient des Stop-Loss

 

Mal maitrisés, les Stop-Loss peuvent être dangereux pour votre rentabilité. Il faut savoir qu’un ordre Stop-Loss, une fois déclenché, devient un ordre « au marché ». Ainsi, le prix de vente peut être différent du prix fixé par le Stop-Loss. Cela est d’autant plus vérifiable sur les marchés volatiles comme avec les crypto-monnaies.

Reprenons l’exemple d’au-dessus : Vous possédez des bitcoins dont la valeur de votre capital s’élève à 1.000€. Vous avez placé un ordre Stop-Loss à 5%. Vos actifs seront vendus lorsque la votre capital sera dévalué à hauteur de 950€. Cependant, si vous possédez une importante quantité d’une crypto-monnaie et que l’ordre s’exécute à cause d’une grande dégringolade du cours, vos premiers actifs seront vendus à 950€, mais les derniers à 940€, voir 930€ par exemple.

L’ordre est passé immédiatement et concerne la totalité de votre investissement. Mais l’exécution quant à elle n’est pas contrôlable. Et écouler sur le marché une importante quantité peut vous faire perdre quelques précieux euros.

A utiliser judicieusement donc.

 

Ne pas mettre ses œufs dans le même panier

 

Une des règles d’or en trading, est de ne pas tout miser sur le même cheval. Le marché des crypto-actifs regorge de projets en tout genre. Et vous ne serez pas lésé dans le choix de vos investissements.

Profitez-en donc pour diversifier vos capitaux. Investir (notamment avec une optique de long terme) sur plusieurs projets réduit inéluctablement vos chances de faire banqueroute. Posséder qu’un seul actif peut s’avérer dangereux si, pour une raison ou une autre, le cours s’écroule subitement et ne parvient pas à remonter la pente.

Bien sûr, cette diversification, nécessite plus d’analyses et de connaissances sur les sujets qui entourent votre stratégie pour des performances optimales…

 

Vous voilà maintenant averti sur la gestion de votre capital. Dans la suite du programme, nous vous parlerons des rumeurs et des manipulations de marché. Danger ou opportunités à saisir ? C’est ce que nous allons voir !