Cardano (ADA) : Présentation de la crypto-monnaie – Fiche complète

cardano

 

Cardano (ADA) : Le projet derrière cette crypto-monnaie


Cardano (ADA) a démarré en 2015, et le nom est choisi en référence à un mathématicien de la Renaissance. Derrière Cardano on retrouve un groupe nommé IOHK et fondé en 2015 par Charles Hoskinson, co-fondateur et ancien CIO de Ethereum de 2013 à 2014. Dans le groupe IOHK on retrouve un grand nombre de collaborateurs, la plupart des scientifiques venant du monde entier.

Pendant deux années, ils ont développé la crypto-monnaie Cardano, lancée en fin 2017 dont l’objectif est de proposer une monnaie numérique basée sur une technologie sécurisée, flexible et scalable, afin que des millions, voire des milliards d’utilisateurs puissent l’utiliser.

 

Cardano (ADA), la crypto-monnaie de troisième génération


Cette monnaie virtuelle est donc toute récente et se positionne comme la crypto-monnaie de troisième génération. La première génération se décrit avec Bitcoin, et la deuxième génération se caractérise avec le début d’Ethereum qui corrige les défauts de la première, notamment en étant capable de faire des transactions programmées.

Ainsi arrive Cardano qui prétend être la troisième génération et corriger les défauts des deux premières, principalement la scalabilité et le fait de pouvoir être utilisée dans le monde réel.


Pour son fondateur, Cardano est donc la troisième génération car elle est applicable au monde de la finance et elle peut grandir avec l’utilisation à échelle globale par des milliards de personnes.

La technologie Cardano (ADA)


Comme toutes les crypto-monnaies, Cardano possède son protocole. Pour gérer le consensus dans son protocole, il a développé son propre consensus basé sur une preuve d’enjeu et qui s’appelle ouroboros.

C’est-à-dire que des personnes qui possèdent des ADA peuvent participer au réseau pour valider des blocks. Il fonctionne avec un système d’époque et un système de slot. S’achant qu’une époque comporte plusieurs slots.

Un slot valide un block, donc un slot égale un block.

Pour chaque slot il y a un slot leader, qui s’apparente à un validateur ou à un mineur en comparaison avec la technologie Bitcoin. Ce slot leader est choisi aléatoirement mais la probabilité d’être sélectionné est proportionnelle au nombre de jetons détenus par le validateur qui participe au réseau, d’où le nom de la preuve d’enjeu.

Ce système fait que l’on peut valider énormément de blocks de manière simultanée.

Ce protocole par preuve d’enjeu a été validé par Crypto 2017.

Concernant les chiffres du Cardano (ADA)


Avec Cardano, à l’heure actuelle on est à 0,8 dollar par unité pour un market cap de 21 milliards, avec 26 milliards de jetons en circulation, 31 milliards de jetons déjà émis et une capacité maximale de 46 milliards.