qu'est ce que la blockchain

Qu’est ce que la blockchain ?

Pour la première fois, il existe un moyen pour les internautes de transférer une propriété numérique unique à un autre internaute de sorte que le transfert soit sûr et sécurisé. Tout le monde sait que le transfert à eu lieu et personne ne peut contester la légitimité du transfert

Marc Andreessen

A première vue la blockchain n’est pas radicalement différente de ce que vous connaissez déjà. Il s’agit d’un système qui permet à n’importe qui d’inscrire une information dans un livre d’information ouvert, et ou la communauté d’utilisateurs peuvent contrôler, modérer ses informations. Cela fait à première vue beaucoup penser à Wikipedia.

Pourtant la différence est grande, Wikipedia est possédé par une entité qui contrôle le contenu, le modère, s’occupe de la sécurité du site ou encore de sa maintenance.

Pour Wikipedia, la copie principale est éditée sur un serveur et tout le monde voit la nouvelle version. Dans le cas de la blockchain, chaque nœud du réseau arrive à la même conclusion de manière complétement indépendante. Le résultat/la version la plus populaire au sein de la blockchain est conservé. Il n’y a pas de version maitresse.

Chaque nœud crée sa propre version mise à jour des évènements

La blockchain est révolutionnaire en ce sens, elle élimine le besoin d’une partie de confiance pour faciliter les relations numériques.

Malgré la révolution qu’elle constitue, la technologie blockchain n’est pas une « nouvelle » technologie.

Il s’agit plutôt d’une combinaison de technologie déjà existante mais appliquée d’une nouvelle manière. C’est le rassemblement de 3 technologies : Internet, la cryptographie à clé privés et le protocole d’incitation) qui a rendu l’idée de Satoshi Nakamoto si utile…

Le résultat qui en découle est un nouveau système pour les transactions digitales qui ne nécessite plus de tierce personne pour apporter une confiance à la transaction.

La définition de la confiance digitale

La confiance est une gestion du risque entre plusieurs parties. Dans l’univers digitale, determiné la confiance releve souvent de l’identité (authentification) et des permissions d’un individus (Authorization).

Plus simplement, on cherche à savoir si vous êtes celui que vous dites être et avez vous le droit de faire ce que vous essayez de faire ?

Dans le cas de la blockchain, la cryptographie par clé privée permet d’obtenir un outil puissant qui remplis très bien le rôle de l’authentification.

La possession d’une clé privé est une propriété qui empêche également les utilisateurs de la blockchain de donner plus d’informations et donc de devenir potentiellement vulnérable aux Hackers.

Comme nous avons pu le voir ci dessus l’authentification n’est pas suffisante, nous avons également besoin de « l’authorization ». Avoir assez d’argent, diffuser le bon type de transaction, etc… A besoin d’un réseau distribué en peer to peer comme point de départ. Un réseau distribué réduit le risque de corruption ou d’échec centralisé.

Aujourd’hui les entrepreneurs des industries du monde entier ce sont eveillé à la révolution que représente la blockchain. Des relations numériques, nouvelles et puissantes sont devenues possible grâce à elle.

L’authentification et l’autorisation, vitales pour les transactions numériques, sont établies à la suite de la configuration de la technologie blockchain.

L’idée peut être appliquée à tout besoin d’un système d’enregistrement digne de confiance.