Comment utiliser l'Ethereum

Comment utiliser l’Ethereum (ETH) ?

Rien que d’y penser, l’utilisation d’Ethereum peut être intimidante, mais elle peut également être extrêmement intéressante.

L’Ethereum pourrait à terme remplacer des monstres d’internet et du monde des ordinateurs, tel que Google ou Facebook.

L’Ethereum n’est sans doute pas aussi simple d’utilisation que le web tel qu’on le connait aujourd’hui, mais quiconque possède un ordinateur ou un smartphone peut essayer la plateforme tant qu’il possède de l’ether.

Les portefeuilles Ethereum

Dans un premier temps vous aurez besoin d’un endroit où stocker vos ETH en sécurité, ce qui nous amène à parler des Wallets (portefeuilles) Ethereum.

Il existe de nombreuses options en ce qui concerne les wallets pour stocker vos crypto monnaies : Des « desktop wallets », des « web wallets », des « hardware wallets » ou encore des « paper wallets ».

Le choix de votre wallet dépend de vos préférences pour des raisons pratiques et de sécurité.

Desktop Wallets (Un portefeuille de bureau)

Un Desktop Wallets fonctionne à partir de votre ordinateur (fixe ou portable). Il existe l’option de télécharger un client Ethereum (Une copie complète de la blockchain Ethereum). Il existe quelques clients Ethereum écrits en différents langages de programmation.

Le processus peut prendre jusqu’à plusieurs jours et ce laps de temps va augmenter à mesure qu’Ethereum grandit. Le portefeuille a également besoin de rester synchroniser avec les dernières transactions de la blockchain.

Mobile Wallets (Les portefeuilles smartphone)

Les wallets mobiles nécessitent moins de données à télécharger pour se connecter au réseau et pour faire des transactions… Ils sont adaptés aux smartphone.

Il s’agit d’une option pratique, même si elle n’est pas forcément la plus sûre.

Stocker des clés privées sur une plateforme détachée d’internet (méthode connue sous le nom de « cold storage » est plus dure à pirater et est sans aucun doute la meilleure solution pour stocker un grand nombre d’ETH.

Cependant cette méthode n’est pas aussi facile à utiliser qu’une méthode de stockage connecté à internet à travers un mobile ou un ordinateur.

Hardware wallets (Portefeuille sur disque dur)

Les wallets Hardware sont sans doute l’une des meilleures options pour stocker un grand nombre d’ETH. En effet vous pouvez détacher complètement votre wallet d’internet et signer des transactions sans être en ligne. (Cold storage)

Cependant ce n’est pas la meilleure option si vous souhaitez déplacer votre Ethereum fréquemment.

Paper wallets (Portefeuille papier)

Une autre option est d’imprimer ou d’écrire à la main votre clé privée sur un bout de papier. Et d’enfermer précieusement ce bout de papier. Des outils en ligne peuvent générer directement des clés privés sur votre ordinateur (et pas sur un site internet, qui pourrait rendre les clés vulnérables si le site se fait pirater).

Si vous perdez votre clé privée, vous perdrez tout pour de bon.

La meilleure des choses est donc d’écrire votre clé privée sur plusieurs bouts de papier et de les cacher à des endroits différents au cas où l’une d’entre elle serait perdue ou détruite.

Que peut-on faire une fois que l’on a de l’ETH ?

Vous avez sans doute remarqué que le système de portefeuille et d’échange est similaire au Bitcoin.

Les utilisateurs avec de L’ETH peuvent rejoindre ou créer des smart contrats.

Les utilisateurs avec de l’ETH peuvent créer, rejoindre et utiliser des applications décentralisées. (« Dapps »)

Quelle est le système ?

Avant d’aller un peu plus loin, cela vaut le coup d’expliquer un peu plus en profondeur comment l’ETH fonctionne.

Il peut être utile de comparer l’ETH avec ce que nous connaissons déjà.

Vous avez remarqué la suite de chiffre présente sur votre carte de crédit ? Cette suite de chiffre est nécessaire pour les banques afin de déterminer depuis quel compte elles doivent faire le transfert de monnaie lorsque vous faites un achat. Les cryptos vous permettent de générer un type d’identification similaires qui identifie depuis quel « wallet » il faut débiter les fonds.

Au sein de ce système, la clé publique et la clé privée sont essentielles pour l’identification de l’utilisateur. Les deux clés sont liées.

La clé publique peut être envoyée à vos contacts, pour qu’ils puissent vous envoyer des ETH à leur tour. Si vous souhaitez envoyer des ETH vous devrez utiliser votre clé privée, comme vous utilisez un mot de passe plus couramment pour retirer de l’argent au distributeur par exemple.

L’un des bénéfices majeur de ce système c’est que contrairement à un système bancaire, un nouvel utilisateur peut créer un numéro d’identification pour leurs fonds à n’importe quel moment. Ils n’ont pas à attendre une approbation de leur banque ou bien même la réception d’une carte de crédit.